Association Imagine le Monde – Côte d’Ivoire

Inclusion

En Afrique, et plus particulièrement en Afrique de l’Ouest et en côte d’ivoire, bon nombre d’enfants ont un accès difficile à l’éducation. Les causes de ce fléau sont diverses et l’une des raisons principales est le manque de moyens financiers des parents car les études sont payantes. L’ONG AIM s’est proposée d’accompagner les enfants en difficulté d’apprentissage et de sensibiliser l’entourage familial et éducatif aux différents troubles d’apprentissage.

Depuis sa création en 2013, AIM a pour mission d’aider les personnes vulnérables, notamment à Gonzagueville (Abidjan) à s’intégrer et à devenir autonomes. Grâce à AIM, ces enfants, dont certains sont en situation de handicap, ont accès aux activités culturelles et sportives qui les aident à s’épanouir et développer leur potentiel.

L’Histoire d’AIM

L’Association Imagine le Monde (AIM), sous la direction de Marie-Donatienne El Khalil, se distingue en tant qu’entité apolitique et non confessionnelle engagée dans divers domaines tels que le social, l’éducation, le handicap, l’autonomisation des femmes, la santé et l’environnement, avec pour objectif premier le respect des droits de l’Homme.

Fondée en 2013 en France et en Côte d’Ivoire, AIM France apporte un soutien actif aux initiatives de terrain menées par AIM Côte d’Ivoire. Cette dernière concentre ses efforts sur l’accompagnement des populations défavorisées du quartier de Port-Bouët Gonzagueville, une commune d’Abidjan, la capitale économique ivoirienne.

Au fil des années, l’action d’AIM s’est articulée autour de valeurs humaines essentielles telles que la solidarité, la fraternité, le partage et l’engagement. L’association aspire à la création d’un monde plus équitable, où chaque individu trouve sa place, en valorisant ses différences et ses particularités.

AIM accompagne également l’éducation faite par le sport, à travers le programme club de Rugby « le XV de AIM » l’objectif est de transmettre aux joueurs des valeurs communes : la solidarité, l’entraide, la cohésion sociale. Affilié depuis 2017 à la fédération Ivoirienne de Rugby, le club compte près de 80 enfants de 8 à 17 ans à l’école de rugby et 30 seniors. Ces derniers sont les vice- champions de Côte d‘Ivoire et à ce titre et ont participé au championnat d’Afrique de l’Ouest en décembre 2023

Un monde où l’éducation est ouverte à tous

2024-2025-2026

Think Human Foundation & AIM

Think Human Foundation & AIM

L’ONG  AIM et Think Human Foundation s’associent en 2024 avec le projet Coup de Pouce pour aider les enfants en difficulté d’apprentissage et sensibiliser l’entourage familial et éducatif aux différents troubles d’apprentissage.

Un trouble des apprentissages se définit comme la non-installation ou la désorganisation d’une fonction au cours du développement de l’enfant. Ils sont dits spécifiques s’ils ne peuvent être expliqués par une autre pathologie, et correspondent à une perturbation neurodéveloppementale, durable et structurelle. Les troubles spécifiques sont communément appelés “dys” et évoquent une incapacité durable et sévère dans l’acquisition d’une fonction cognitive spécifique comme:

-la dysphasie : trouble spécifique et durable du développement du langage oral

– la dyslexie/dysorthographie : trouble spécifique et durable de l’acquisition du langage écrit

-la dyscalculie : trouble spécifique et durable du calcul

– Dyspraxie ou trouble développemental de la coordination (DCD) : trouble du développement moteur ou de l’activité gestuelle ou de l’activité gestuelle ;

– Trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H) : trouble du développement de l’attention et des fonctions exécutives.

Afin de se rapprocher un peu plus de la population de l’intérieur du pays , un projet “Ahondjoé» a été mis en place dans la localité de Kouassikro Kan en zone rurale et dont l’objectif est de lutter contre le travail des enfants et la déscolarisation, l’ONG AIM avec l’appui de Think Human Foundation ont réalisé une cantine scolaire, trois salles de classe et les latrines en cours de construction. Ces infrastructures profitent à 280 écoliers de la seule école du village.

Ce sont des activités périscolaires et accompagnements spécifiques qui permettent de

Renforcer l’estime de soi des élèves ;

  • d’augmenter la motivation des enfants et leur participation
  • trouver des solutions personnalisées pour accompagner un meilleur apprentissage
  • de consolider les concepts de base pour le reste de leur scolarité. scolarité ;
  • de ensibiliser les familles des enfants concernés.
  • Le projet comporte un volet de sensibilisation et de formation des équipes pédagogiques et enseignantes, afin qu’elles soient sensibilisées à cette question.pédagogique et didactique. L’idée est que dans le long terme, les écoles puissent elles-mêmes disposer d’une équipe formée pour accompagner le plus grand nombre d’enfants avec ces profils dans leur propre établissement.
Want to know more? Contact us